Maschinentanz

Forum suisse traitant de la musique, l'art, la religion, la politique, et tout le reste.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Humanisme

Aller en bas 
AuteurMessage
Perceptron

avatar

Nombre de messages : 448
Localisation : Lausanne / Valais
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Humanisme   Jeu 28 Juin - 13:13

Qu'est-ce que l'humanisme dans l'histoire et surtout aujourd'hui?

Est-ce assimilable à une religion?

Ses conséquences sont-elles néfastes ou plutôt positives?

Ouverture aux autres questionnements directement liés...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perceptron

avatar

Nombre de messages : 448
Localisation : Lausanne / Valais
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Humanisme   Jeu 28 Juin - 13:36

[quote]L’humanisme est une attitude philosophique qui met l’Homme et les valeurs humaines au cœur de ses questionnements.[quote]

Je souligne: attitude philosophique.
L'homme est mis au centre des questionnements mais, pas forcément au centre absolu, semble-t-il.

Citation :
L'humanisme pratique ou moral consiste à s'imposer, vis-à-vis de tout être humain, des devoirs et des interdits éthiques : ne pas tuer, ne pas torturer, ne pas opprimer, ne pas asservir, ne pas violer, ne pas voler, ne pas humilier… Fondé sur le respect et la justice, cet humanisme-là revient donc à respecter les droits fondamentaux de l'être humain. C'est dans ce sens qu'André Comte-Sponville s'exprime : « L'homme n'est pas mort : ni comme espèce, ni comme idée, ni comme idéal. Mais il est mortel ; et c'est une raison de plus pour le défendre ». (Présentations de la philosophie)

Je souligne: éthique, et non métaphysique.

Humanisme (philosophie)

Il y a des critiques telles que celle de Lubac pour qui l'humanisme mène au pélagianisme, c'est à dire: à une religion humaniste privée de grace.

2 questions: comment Lubac peut-il affirmer que c'est une religion?
Et, en quoi le pélagianisme peut-il poser problème à un athéiste, un agnostique ou un croyant?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
9-46

avatar

Nombre de messages : 254
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Humanisme   Jeu 28 Juin - 15:07

Henri de Lubac y va peut etre un peu fort avec le terme "religion humaniste", je prense qu'il est reste attache a son point de depart : le moine Pélage. Effectivement le Pélagianisme et l'Humanisme place l'homme au centre de son univers, mais l'Humanisme ne nie pas forcement la grace comme le fait le Pélagianisme.
Peut etre qu'il envisage les philosophies de vie comme des religions, car sinon je ne vois pas comment il fait pour associer ces deux termes.

Pour un croyant le Pélagianisme peut poser probleme car il dit tout simplement que l'on n'a pas a supporter le péché originel d'Adam dans nos actions et on ne doit donc pas se redempter à jamais.
Mais pour repondre a ca plus en detail je laisse le soin a celles et ceux presents sur le forum qui ont un interet certain pour la croyance.
En revanche pour l'atheiste le Pélagianisme n'est qu'une branche des religions parmi les autres car elle ne remet absolument pas en cause l'existence de Dieu.
Enfin je pense que les agnostiques s'en contre-fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djihad

avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : La montagne qui domine la forêt...
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Humanisme   Jeu 28 Juin - 20:07

Bon alors je répond en même temps à ton post sur l'extrêmisme: tu me demande de définir l'aspect religieux du droitdelhommisme-Humanisme. Maintenant je te répondrai qu'on a pondu 7 pages sur un topic dénommé "définition d'une religion" sans parler du tout de la problématique en question. Alors tant qu'on a pas une définition précise, je vois mal comment je peux argumenter en détail l'aspect religieux de la chose non? On devrait peut être s'y mettre pour de bon si on veut faire avancer le schmilblick...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perceptron

avatar

Nombre de messages : 448
Localisation : Lausanne / Valais
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Humanisme   Jeu 28 Juin - 23:32

Citation :
Alors tant qu'on a pas une définition précise, je vois mal comment je peux argumenter en détail l'aspect religieux de la chose non? On devrait peut être s'y mettre pour de bon si on veut faire avancer le schmilblick...

Il suffit juste que tu adoptes la définition qui te conviens.
Je veux juste voir comment tu expliques droitdl'hommisme=religion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perceptron

avatar

Nombre de messages : 448
Localisation : Lausanne / Valais
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Humanisme   Ven 29 Juin - 0:04

Bon allons-y.

Aucun site ou lecture super bien pour définir cela, mais bon, on fait avec ce qu'on a.

Citation :
D’une part, le droit de l’hommisme serait le comportement de ceux qui invoquent les droits de l’homme pour satisfaire leur "ego" et ne rien faire d’autre. Ce sont principalement ceux qui allèguent les droits de l’homme, comme un moyen de mobilisation affective. Il se jouerait alors un psychodrame pour professionnels, au sens péjoratif du terme, des droits de l’homme qui voient partout des violations et qui se laissent entraîner à manifester, pétitionner sur la simple rumeur que les droits de l’homme ont été violés, rumeur fondée sur des apparences ou sur un raisonnement primaire, non vérifié, une présupposition de vérité.
http://perso.orange.fr/credh.benar/delhommisme.htm

Citation :
Mais qu’est-ce que ce déjà presque fameux "droits de l’hommisme" ? Bien que je ne sois pas sûr de pouvoir revendiquer la paternité exclusive de l’expression, je l’ai utilisée pour la première fois je crois sous une forme publiée lors d’un colloque organisé en 1989 par Hubert Thierry et Emmanuel Decaux à l’Arche de la Fraternité [1]. Dans mon esprit, c’était assez neutre ; il s’agissait seulement de qualifier l’état d’esprit des militants des droits de l’homme, pour lesquels je nourris la plus grande admiration tout en mettant en garde contre la confusion des genres : le droit d’une part, l’idéologie des droits de l’homme de l’autre.

Droit et idéologie...

http://www.droits-fondamentaux.org/article.php3?id_article=27

Citation :
De manière plus générale, la LDH se voit accusée de pratiquer le droits-de-l'hommisme. À Jean-Pierre Chevènement qui, en 1999, fustigeait le "droits-de-l'hommisme de pacotille" répondent, comme en écho, les déclarations de Nicolas Sarkozy contre "tous les droits-de-l'hommistes de la création". Nicolas Sarkozy s'opposa notamment à la LDH, ainsi qu'aux associations qui protestèrent contre son projet de loi sur la sécurité intérieure (LSI) en déclarant : "Tous les droits-de-l'hommistes de la création passent devant la porte de Saint-Ouen en disant : 'Mon dieu, les pauvres' puis s'en vont pour aller dîner en ville" (dans un entretien au journal Le Monde, 24 octobre 2002). Le rapport annuel de la LDH dénonce l'année 2003 comme ayant représenté une année critique pour la situation des droits de l'homme en France. En préambule de ce rapport, le président de la LDH n'hésite pas à assurer qu'"en un an et demi", nous avons assisté au "plus grand recul des droits de l'Homme en France depuis la guerre d'Algérie".

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ligue_des_Droits_de_l'Homme



---


Intéressant de voir que le second extrait est celui de la personne qui semble avoir lancé l'expression "droit-de-l'hommisme".

Surtout intéressant de voir qu'il n'y a nulle allusion à la religion dans ces extraits.

Je te laisse le soin d'aller chercher ceux qui parlent de religion, j'en ai vu en tout cas un.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djihad

avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : La montagne qui domine la forêt...
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Humanisme   Ven 29 Juin - 13:29

Citation :
Il suffit juste que tu adoptes la définition qui te conviens.
Je veux juste voir comment tu expliques droitdl'hommisme=religion.

J'ai quelques ébauches de définitions... Mais sont-elles satisfaisantes, ca c'est autre chose... Je les ai pas là sous la main, mais j'vais les mettre en ligne durant le week end je pense... Après le problème c'est encore la distinction d'avec les sectes... Parce qu'au mieux le droitdelhommisme à mon avis s'apparente à de la religion, au pire à une secte... Enfin bon développement suivra...

Citation :
Je te laisse le soin d'aller chercher ceux qui parlent de religion, j'en ai vu en tout cas un.

lol flawless library...Avec un texte de Guillaume Faye lol... Désolé je mange pas de ce pain là... Ca sent le roussi et le nauséabond...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perceptron

avatar

Nombre de messages : 448
Localisation : Lausanne / Valais
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Humanisme   Ven 29 Juin - 17:54

Citation :
Parce qu'au mieux le droitdelhommisme à mon avis s'apparente à de la religion, au pire à une secte...

"Droit de l'homme" ça rime puissament avec "Mandarom"!
(cf. Aumisme)

Ouais... Je suis encore plus sceptique. Que l'on me dise que Lutte Ouvrière (a) fait preuve de sectarisme, bon ok, possible. Mais bon, les droits de l'homme... Shocked

J'attends de voir.

Citation :
lol flawless library...Avec un texte de Guillaume Faye lol... Désolé je mange pas de ce pain là... Ca sent le roussi et le nauséabond...

Oui!!! Il me semble que c'est ça! Avec deux runes au fond: très très louche. Tu ne manges pas de ce pain là?! Mais comme tu as l'air de si bien savoir pourquoi, je me demande si tu t'en es pas envoyé quelques tranches durant ta prime jeunesse, non? lol!
Personnellement, je ne connais pas du tout ces trucs...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Humanisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Humanisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neil Young et la Banque Alimentaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maschinentanz :: Sektion N :: Philosophie-
Sauter vers: