Maschinentanz

Forum suisse traitant de la musique, l'art, la religion, la politique, et tout le reste.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Local pour toxicomans

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

Pour ou contre les locaux d'injection pour les toxicos?
Tout à fait pour
0%
 0% [ 0 ]
Plutôt pour
25%
 25% [ 1 ]
Sans avis
0%
 0% [ 0 ]
Plutôt contre
25%
 25% [ 1 ]
Tout à fait contre
50%
 50% [ 2 ]
Total des votes : 4
 

AuteurMessage
Perceptron

avatar

Nombre de messages : 448
Localisation : Lausanne / Valais
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Local pour toxicomans   Ven 14 Sep - 12:11

Citation :
Edit: Bon alors j'vais quand même répondre un peu plus "intelligement"... Tu admets qu'il y a dépendance statistique quand il y a corrélation. Dès lors on peut se demander d'une part si il y a un lien de cause à effet et dans quel sens va la relation. Dans le cas qui nous intéresse je pense qu'il n'y a pas de doute à avoir sur le sens de la relation: ce n'est certainement pas l'augmentation de la criminalité qui amène un plus migratoire... On peut chercher loin mais ca tu n'arriveras jamais à le prouver...

Oui. C'est possible. Mais pour l'affirmer, il faudrait au moins en faire l'expérience. Si ce n'est pas possible, il est impossible de l'affirmer, ce qui ne nous conduit pas à le réfuter ou à ne pas essayer des solutions qui vont dans ce sens...

Citation :
Maintenant passons donc au lien de cause à effet. On peut par exemple souligner le chomage ou la précarisation des salaires pour expliquer l'augemntation de la délinquance. On noie le poisson, la pression sur les salaire et/ou le chomage étant clairement en lien économiquement avec le nombre de travailleurs disponibles sur le marché, lui même en lien avec le flux migratoire.

Oui. J'y connais que dalle en économie. Cela n'a pas l'air faux.
Ceci dit, je ne crois pas que le flux migratoire soit le grand responsable d'une pression sur les salaires et des places de travail. Je ne crois pas que l'étranger nous "vole notre pain", comme certains se plaisaient à le dire à une époque.
Je vois plutôt une relation de cause à effet dans les deux sens, avec un plus grand poids attribué à l'influence des places disponibles sur le flux migratoire.
Spoiler:
 

Mais, pour revenir au sujet, il serait intéressant de connaître les causes de la consommation de stupéfiants.
D'après ce que je sais, elles sont multiples...

Citation :
Ceci dit, cette petite astuce permet aux gauscistes de stigmatiser le patronnat en fermant les yeux sur leur politique abérrante en matière migratoire...En procédant par exemple par des entretiens avec des travailleurs sociaux, imprégné de "culture" gausciste...

Ah oui! Et cela fait évidemment partie du complot anti UDC des "gauscistes" dont le but est l'établissement d'une Synarchie maçonnique... MDR

Plus sérieusement, je trouve assez simpliste d'attribuer ces problèmes uniquement à la malhonnêteté et aux orientations idéologiques de certains acteurs sociaux et institutions... Quand bien même elles sont bien réelles!
Cela t'éloigne aussi d'explications plus rationnelles, plus fonctionnalistes. C'est un peu peindre le diable sur la muraille.
En somme, t'as pas tort, mais je trouve que tu pousses un peu loin...

Citation :
En gros ce que je veux dire par là, que le lien soit un lien direct de cause à effet ou une chaine de lien de cause à effet, dès lors qu'il n'y a pas de variable totalement indépendante des deux variables mises sous le projecteur, un lien existe. Qu'il soit direct ou non on s'en tape, sinon comme je l'ai dit cela ne sert qu'à noyer le poisson.

Spoiler:
 

---

Pour revenir au sujet, il me semble que les gens sont pas mal partagés quand au fait que se droguer est "bien ou mal".
Je vois dans ce débat un aspect assez moral.

En tout les cas, si les locaux d'injections sont plébicités, ou que ce soit, je suis convaincu que ce n'est pas une mesure en soi!
Il faut de la prévention, des institutions spécialisées et de la répression aussi. Appliquer les lois et s'en donner les moyens.
Si on veut une société plus saine, si on veut donner aux gens la possibilité de se tirer de ce genre de problèmes, il faut s'en donner les moyens, et ne pas se contenter de moyens répressifs ou de dispositifs qui sont censés limiter les dégats (comme les locaux d'injection).
Pour ça, je pense qu'on est d'accord.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djihad

avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : La montagne qui domine la forêt...
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Local pour toxicomans   Ven 14 Sep - 19:00

Qui a dit que l'immigration était la source de tous les maux??? Certainement pas moi... Il ne faut pas confondre non plus volonté de stopper les flux migratoires avec volonté de les maitriser...

M'enfin bon revenons au sujet. Loin de moi l'idée de dire que les migrants sont responsables de la consommation de stupéfiants. Cela joue un rôle d'augmentation de l'offre mais dans le même temps, il y a également la demande qui rentre en compte... Et là effectivement on a un problème sociétal bien plus vaste. Comme tu l'as justement souligné, il y a entre autre un aspect clairement moral à la question...

De manière générale j'acquiesse à ta conclusion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perceptron

avatar

Nombre de messages : 448
Localisation : Lausanne / Valais
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Local pour toxicomans   Ven 14 Sep - 20:41

Citation :
Qui a dit que l'immigration était la source de tous les maux??? Certainement pas moi..

Je l'ai relevé parce que certaines personnes le pensent, et parce que les médias et certains partis font la part belle à ce problème, plus que de raison à mon avis.

Citation :
Cela joue un rôle d'augmentation de l'offre mais dans le même temps, il y a également la demande qui rentre en compte... Et là effectivement on a un problème sociétal bien plus vaste. Comme tu l'as justement souligné, il y a entre autre un aspect clairement moral à la question...

Oui. Si on admet que la majeur partie des consommateurs sont de jeunes adultes, on peut lier cela à l'adolescence...
Sinon, il y a toujours cette tentative de vouloir quitter un monde trop difficile à vivre, que l'on accepte pas, d'une manière ou d'une autre.
La façon la plus radicale c'est bien les substances psychoactives.

Citation :
Loin de moi l'idée de dire que les migrants sont responsables de la consommation de stupéfiants

Concernant la vente de stupéfiants, sont-ce les migrants les responsables?

Si on accepte cela, n'est-ce pas un peu simpliste?
Tu soulignais l'explication socio-économique du crime: si on est pauvre, on a plus de chance d'être criminel, non?
Donc, ne serait-il pas plus juste de dire que, d'une manière générale, ce sont les gens défavorisés qui sont le plsu susceptibles de commettre des crimes?!
Auquel cas, la situation s'inverse: n'est-ce pas la société qui est un peu responsable de cette pauvreté, qui est peut-être plus importante chez les migrants?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djihad

avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : La montagne qui domine la forêt...
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Local pour toxicomans   Sam 15 Sep - 13:12

Citation :
parce que les médias et certains partis font la part belle à ce problème, plus que de raison à mon avis.

CF nouveau topic

Citation :
Concernant la vente de stupéfiants, sont-ce les migrants les responsables?

Si on accepte cela, n'est-ce pas un peu simpliste?

Pas entièrement bien évidemment. Néanmoins je me permet de rappeler que les principales mafias qui contrôlent l'approvisionnement et la vente des stupéfiants dans notre pays sont des narco guérillas qui utilisent cela comme moyen de financement pour mener leurs exactions... A ce que je sache, on a pas de narco guérilla suisse. Cela dit je suis tout à fait ouvert à discuter l'idée que certains grands pontes de notre pays collaborent activement avec ces narco guérillas et s'en mettent plein les fouilles. Il ne s'agit bien sûr que d'une hypothèse mais ca mériterait investigation. Notamment du côté de ceux qui tendent à légaliser la consommation de tout stupéfiant...

Citation :
Tu soulignais l'explication socio-économique du crime: si on est pauvre, on a plus de chance d'être criminel, non?

Non je pense plutôt que certaines formes de criminalité sont plus présentes dans certaines couches sociales que dans d'autres...La crapulerie est loin d'être un privilège de pauvre... tu n'as qu'à regarder l'affaire Swissair...

Citation :
Auquel cas, la situation s'inverse: n'est-ce pas la société qui est un peu responsable de cette pauvreté, qui est peut-être plus importante chez les migrants?

Elle a bon dos la société...Dire que c'est la société ca revient à diluer complètement les responsabilités: puisque tout le monde est coupable, alors personne ne l'est et on peut continuer gaiment à fermer les yeux sur les causes pour se concentrer uniquement sur l'assistance... C'est ce que fait la gausce: le pompier pyromane: il brule ta maison et se propose de venir éteindre l'incendie avec un petit seau d'eau et cela bien entendu contre une forte rémunération...

Mis à part cela, cette explication socio économique est bien trop restrictive. Je l'ai abordé juste pour montrer le système de défense de gausce.Le choc culturel en est une autre tout autant si ce n'est plus pertinente: Quand des gens d'une certaine ethnie, vivant sous un régime qui n'est pas l'état de droit mais où la justice s'exerce au sein de la "famille", débarquent ici et qu'ils n'ont plus leur oncle ou leur père pour leur mettre une bonne raclée (quand c'est pas le meurtre) quand ils déraillent, je pense que tu vas être d'accord avec moi sur le fait qu'ils seront nettement plus enclins à faire n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perceptron

avatar

Nombre de messages : 448
Localisation : Lausanne / Valais
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Local pour toxicomans   Mer 19 Sep - 23:01

Citation :
A ce que je sache, on a pas de narco guérilla suisse. Cela dit je suis tout à fait ouvert à discuter l'idée que certains grands pontes de notre pays collaborent activement avec ces narco guérillas et s'en mettent plein les fouilles. Il ne s'agit bien sûr que d'une hypothèse mais ca mériterait investigation. Notamment du côté de ceux qui tendent à légaliser la consommation de tout stupéfiant...

C'est le spectre d'un tout gros complot que tu agites là...

Je crois reconnaître certaines personnes visées... Laughing

Mais, le sont-elles vraiment?

Ce serait marrant si la gauche voulait libéraliser les stupéfiants pour sa mafia lui rapporte plus d'argent, alors que l'udc laisserait se déteriorer la criminalité pour avoir un meilleur prétexte électoral...
Quelque part, on peut avoir différents intérêts à la criminalité: soit directement financiers, soit comme prétexte pour sa politique.

Remarque, sans la criminalité et les thèmes sécuritaire, anti-europe etc. l'UDC ne ferait pas recette! Non?

Citation :
Non je pense plutôt que certaines formes de criminalité sont plus présentes dans certaines couches sociales que dans d'autres...

Oui. Donc, tu en reviens à ma remarque. C'est la couche sociale qui est responsable, en partie. Mais à quelle proportion?
Des statistiques montrent qu'il n'y a pas plus d'étrangers de couches sociales défavorisées que de suisses des couches sociales défavorisées qui commettent des crimes...
Et comme les étrangers sont en moyennes plus défavorisés, plutôt des hommes et plutôt jeunes... Cela a une influence!

Bref.

Citation :
La crapulerie est loin d'être un privilège de pauvre... tu n'as qu'à regarder l'affaire Swissair...

Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis!

Et, je me demande ce qui est plus grave: une petite criminalité ou une grosse criminalité... Je ne sais pas.

Mais, quel parti critique suissaire dans cette campagne? Qui serait en faveur de législations qui ne permettent pas ces parachutes dorés et ces débacles financières???
Qui ose encore aujourd'hui faire de l'ingérance (même justifiée) dans les affaires économiques?
Personne, il me semble.

Citation :
Elle a bon dos la société...Dire que c'est la société ca revient à diluer complètement les responsabilités: puisque tout le monde est coupable, alors personne ne l'est et on peut continuer gaiment à fermer les yeux sur les causes pour se concentrer uniquement sur l'assistance...

Intéressant. La question de la responsabilité sociale du crime est tout ce qui différencie Europe et USA. Regarde ce qu'il se passe aux USA: système pénitentiaire plein à craquer, peine de mort, incarcérations avec des peines de 120 ans, réactualisations des peines infamantes etc.
Et... la criminalité ne baisse pas! Elle reste toujours haute et augmente...
Quand il y aura 1% de la population US sous les verrous, pourra-t-on encore dire que les USA garantissent la liberté à leurs citoyens? Ne tendra-t-on pas vers une situation anticonstitutionelle?
Bref.

Je susi d'accord que la société ne doit pas éliminer la responsabilité individuelle. Une personne choisit toujours de faire un crime. Mais, certains personnes, mises dans certaines situations, y sont poussées par leur situation!
Et, qui est responsable de la situation? Ce peut être la collectivité. Donc, on doit prendre cela en compte.

Aux USA, pas de sécurité sociale comme ici, une éducation à deux vitesse etc. Quoi qu'il t'arrive, c'est de ta faute. C'est ça la responsabilité individuelle?
Tu tombes malade et c'est de ta faute?
C'est un epu la même chose avec la criminalité: tu nais dans un ghetto avec pas d'argent, des camés partout autour, pas de perspectives d'avenir, pas une bonne éducation...
Il y a de fortes chances que tu choisisses (responsabilité individuelle) des activités criminelles pour survivre...
Et l'idéologie méritocratique ne résout rien: si tu es catalogué venant de la banlieue donc bon à rien, alors comment, aussi bon sois-tu, pourras-tu en sortir et trouver du boulot?
Je ne dis pas que c'est tout le temps comme cela, mais ça doit arriver souvent.
Ce n'est pas de ta faute si tu es né dans un ghetto avec rien, par contre, --si tant est que tu as une certaine éducation et ta faculté de dicernement--, tu es responsables d'avoir choisis l'acte criminel.

La société, il faut en prendre un peu soin. Si on laisse se dégrader les choses dans certains endroits, eh bien les gens optent pour la criminalité! Or, la criminalité a des couts sociaux et financiers surement plus élevés que quelques aides qu'on pourrait fournir.

A mon point de vue, assister n'est pas mauvais en soi. Mais, -- et là je te rejoins totalement--, à trop assister on fait du tort aux gens et à la société!
Cela coute trop cher, il y a des gens qui profitent et puis risques d'ôter des capacité aux gens de se débrouiller.
Si tu forces qqn de sain à se mettre sur une chaise roulante pour pas se fatiguer, en quelques mois, il arrive bientôt plus à marcher.
Je crois qu'un effet pervers similaire pourrait exister dans le domaine social.

Citation :
C'est ce que fait la gausce: le pompier pyromane: il brule ta maison et se propose de venir éteindre l'incendie avec un petit seau d'eau et cela bien entendu contre une forte rémunération...

Peut-être. Je ne connais pas leur tactique. Mais, c'est donc ... le MAL!

mdr

Bref. PLus sérieusement, hormis cette hypothétique tactique de la gauche, qu'en est-il des vrais problèmes?
Je pense qu'il y en a malheureusement assez d'"incendies" de problèmes sociaux sans cela.
Donc, être attentif à ce que les gens ne "souffrent" pas trop, ce n'est pas que préserver leur bien-être, mais surtout un fonctionnement sain de la société.

Je pense qu'il faut assister ni trop ni trop peu: tout est dans la mesure.
Mais un état qui démissionne n'a plus de raison d'être, selon moi...

Je pense que la raison d'être de l'état c'est le bien-être de ces citoyens. S'il ne remplit pas cette mission, à quoi sert-il? A une élite? Ce serait pas très populiste, au sens où tu l'entends.

Citation :
Mis à part cela, cette explication socio économique est bien trop restrictive.

Tout à fait d'accord: il n'y a jamais un seul facteur.

Cependant, cela n'indique en rien qu'elle aurait un poids minime... Bien au contraire...

Citation :
Le choc culturel en est une autre tout autant si ce n'est plus pertinente: Quand des gens d'une certaine ethnie, vivant sous un régime qui n'est pas l'état de droit mais où la justice s'exerce au sein de la "famille", débarquent ici et qu'ils n'ont plus leur oncle ou leur père pour leur mettre une bonne raclée (quand c'est pas le meurtre) quand ils déraillent, je pense que tu vas être d'accord avec moi sur le fait qu'ils seront nettement plus enclins à faire n'importe quoi.

Théorie du conflit de culture, inaugurée par Thorstein Sellin, mais qui n'est plus du tout d'actualité aujourd'hui.
Pourquoi? Je pense que tu répondras: complot satano-scientiste, maçonico-communiste ou matérialistico-gauchiste...

Bref. Je suis pas trop complot. Un peu facile.

Si on suit la théorie de Sellin, cela voudrait dire que les personnes qui viennent ici ont leur propres normes différentes des notres et que comme ils respecteraient leur normes, il entreraient en conflits avec les notres, leur normes étant criminelles.

Mais, les normes des migrants sont-elles nécéssairement différentes des notres? Non.
Les migrants respectent-ils ici nécessairement les normes qu'ils ont apprises chez eux? Non. Le migrant peut s'acculturer de différentes façon: par ex. intégration, assimilation, séparation et marginalisation. Seules les deux dernières posent problème, à mon sens.
Leurs normes lorsqu'elles sont différentes des notres entreraient-elles nécéssairement en conflit avec les notres? Non.
Leurs normes amèneraient-elles nécéssairement à des comportements considérés chez nous comme criminels? Non.

Donc, je trouve que ce n'est pas si simple.

Cette explication peut jouer tout au plus en tant que facteur secondaire en interaction avec d'autres, telles que le niveau social. On peut imaginer que les personnes avec un niveau social bas sont moins susceptibles de s'intégrer ou de s'assimiler.
On peut aussi dire l'inverse: les personnes dont la culture permettrait de moins s'intégrer auraient des niveaux sociaux plus bas.
Pour ma part, je pense plutôt que c'est la première relation qui prévaut, que le replis culturel est le fruit d'un niveau social bas et est encore amélioré par la discrimination et la ghettoïsation.
La seconde génération qui est là, étant consitutée de jeunes, est statistiquement plus criminogène, par définition.
Ensuite, s'ajoute le fait qu'elle a une identité pas bien définie: entre des racines étrangères et une identité locale. Il faut choisir. Or, impossible de s'identifier à ses parents qui parlent d'un pays mythique qu'on n'a jamais vu, ont une culture une langue etc. qu'on ne connaît pas toujours bien.
Difficile aussi de s'identifier aux autochtones: ils sont riches, vus comme des exploiteurs, parfois même comme des "sales blancs" (le racisme n'ayant pas de couleur), ils ne vivent pas en banlieue, ne vont pas dans les mêmes écoles, n'ont pas les mêmes perspectives d'avenir, rentrent parfois plus facilement dans les boîtes etc.

D'où, je peux comprendre que des subcultures intermédiaires ou fanatiques apparaissent: hip hop et gangs façon USA,
identification à la Palestine, Islamisme etc.

Je dis: je peux comprendre, cela ne veut ni dire justifier, et encore moins tolérer!

Je pense que c'est moins marqué en Suisse, mais que ce phénomène est sûrement assez marqué en France.

Je suis sûr que si on baisse encore les aides dans les banlieues, la situation va se dégrader. Je ne dis pas qu'il faut déverser de l'argent non plus. Non. Il faut changer certaines choses. Investir non dans l'assistance, mais réinvestir les banlieues tant policièrement, qu'éducativement, socialement, politiquement, industriellement etc.

Si on laisse pourrir une partie du coprs social, le corps entier ne tarde pas à en subir les conséquences...

Par contre, une alternative plus sensée à la théorie de Sellin, est la théorie de la brutalisation.
Quelque soit la culture, si le contexte, l'état ou l'histoire ont "éduqués" les gens à la violence, eh bien les gens auront tendance à utiliser cette violence comme moyen de résolution des conflits!
Ces gens peuvent être des migrants: ils ont connus la guerre ou une éducation difficile et en venant dans un pays, il importent leur façon de faire.
Mais, cela existe aussi dans les pays occidentaux: la peine de mort semble corrélée avec une augmentation des meurtres!
De même, on peut se demander si les nombreuses séquestrations d'enfants ou de personnes ne sont pas influencées par le fait que l'état est aussi brutal: il enferme des gens, qui sont, certes, criminels. Mais, si l'état le fait avec les criminels, pourquoi ne pourrais-je pas le faire avec mon fils qui ne m'obéit pas et fait des crasses?

C'est ce que dit la théorie de la brutalisation (j'espère ne pas avoir trop déformé).
On pourrait imaginer que c'est un processus qui va dans le sens contraire au procès de civilisation décrit par Norbert Elias.

Après, il ne faut pas oublier des facteurs comme l'éducation, les relations familiales, des facteurs sociaux, politiques, et culturels, je l'admets.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djihad

avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : La montagne qui domine la forêt...
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Local pour toxicomans   Jeu 20 Sep - 0:36

Citation :
C'est le spectre d'un tout gros complot que tu agites là...

Je crois reconnaître certaines personnes visées...

Mais, le sont-elles vraiment?

J'ai dit qu'il s'agissait uniquement d'une hypothèse...Ce n'est pas une question de complot, c'est simplement qu'une fois en place pour légiférer tu fais en sorte de satisfaire ceux qui te donnent des moyens... C'est le même principe que les conseils d'administration...Mais je le répète encore une fois ce n'est qu'une hypothèse...Parce que si c'est le cas c'est extrêmement grave...Ce qui me fait douter ce n'est pas simplement le fait de vouloir légaliser la dope, c'est également le soutien inconditionnel aux revendications d'une communauté dont des narco guerilleros sont à la tête quelque part dans les Balkans(tu vois très bien où je veux en venir :-))

Citation :
Remarque, sans la criminalité et les thèmes sécuritaire, anti-europe etc. l'UDC ne ferait pas recette! Non?

Tu vas quand même pas prétendre que l'UDC paie les gens du reste de l'Europe pour faire l'UE??? Et c'est sûr que c'est l'udc qui a ouvert grandes les portes pour faire venir les mafias.. C'est elle aussi qui encourage des politiques laxistes en matière d'asile pour que n'importe qui puisse venir..

Citation :
Quand il y aura 1% de la population US sous les verrous, pourra-t-on encore dire que les USA garantissent la liberté à leurs citoyens? Ne tendra-t-on pas vers une situation anticonstitutionelle?
¨
Anticonstitutionnel à 1%`?? T'as pas l'impression d'exagérer un peu là?

Citation :
certains personnes, mises dans certaines situations, y sont poussées par leur situation!

Il me semble que tu survalorise le rôle de la situation... Il y a eu des miséreux de tout temps et de toute ethnie, de toute classe sociale qui ont su rester honnetes...

Citation :
Quoi qu'il t'arrive, c'est de ta faute. C'est ça la responsabilité individuelle?

Non, pas ce qui t'arrives, comment tu réponds à la crise..
.
Citation :
C'est un epu la même chose avec la criminalité: tu nais dans un ghetto avec pas d'argent, des camés partout autour, pas de perspectives d'avenir, pas une bonne éducation...
Il y a de fortes chances que tu choisisses (responsabilité individuelle) des activités criminelles pour survivre...
Et l'idéologie méritocratique ne résout rien: si tu es catalogué venant de la banlieue donc bon à rien, alors comment, aussi bon sois-tu, pourras-tu en sortir et trouver du boulot?
Je ne dis pas que c'est tout le temps comme cela, mais ça doit arriver souvent.

D'accord, d'où entre autre, l'importance des valeurs morales...Et ce pour tout le monde hein

Citation :
A mon point de vue, assister n'est pas mauvais en soi. Mais, -- et là je te rejoins totalement--, à trop assister on fait du tort aux gens et à la société!

Effectivement, donner un coup de pouce pour faire repartir c'est plutot bon...
Citation :
Peut-être. Je ne connais pas leur tactique. Mais, c'est donc ... le MAL!

Ca te plait d'écrire à tout bout de champ MAL????

Citation :
Je pense que la raison d'être de l'état c'est le bien-être de ces citoyens. S'il ne remplit pas cette mission, à quoi sert-il? A une élite? Ce serait pas très populiste, au sens où tu l'entends.

J'y vois plutot la continuation de la communauté dans des conditions optimales personnellement...

Citation :
complot satano-scientiste, maçonico-communiste ou matérialistico-gauchiste...

C'est toi qui parle de complot...Pas moi.. Ce n'est pas parce qu'on a eu une flagrante démonstration dernièrement d'agissements malhônnetes dirigés que cela s'étend à toute la société hein...Mais il me semble que tu aimes bien essayer de remettre cela un peu à toutes les sauces...Pourquoi? Mystère...Mais rassure toi je ne suis pas paranoiaque, beaucoup de choses s'expliquent sans l'intervention d'un complot...

Citation :
Si on suit la théorie de Sellin, cela voudrait dire que les personnes qui viennent ici ont leur propres normes différentes des notres et que comme ils respecteraient leur normes, il entreraient en conflits avec les notres, leur normes étant criminelles.

Je ne connaissais pas cette théorie, merci du tuyau...Mais il me semble que tu n'as pas tout lu dans la page que tu mets en lien: "l'idée n’est pas que la conformité à une culture cause une déviance dans l'autre quoi que ceci puisse être quelque fois le cas. Pour Sellin il s’agit de l’érosion des normes par frottement."

Maintenant quant à savoir pourquoi cela a disparu, franchement tu n'as pas l'impression que le contexte cosmopolite outrancier des universités joue un petit rôle?

Ta théorie sur la brutalisation est intéressante. Ceci dit, à mon avis cela ne suffit pas à excuser les gestes criminels. Est-il raisonnable de demander à une population d'accueil de subir ce genre de désagrément? Franchement si ta soeur se fait violer par quelqu'un qui a subit les traumatismes de la guerre, est-ce excusable? A mon avis non.

Maintenant concernant les banlieues, je peux être d'accord avec toi, mais à mon avis la mesure la plus urgente est d'arrêter d'y parquer les gens comme des bestiaux. La France n'est pas similaire à notre pays, déjà que je suis pour maitriser le flux migratoire ici, si j'étais francais c'est encore plus fermement que je voudrai le maitriser... Parce que ca va repéter et violemment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perceptron

avatar

Nombre de messages : 448
Localisation : Lausanne / Valais
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Local pour toxicomans   Jeu 20 Sep - 2:03

Pas le temps de répondre en entier: une seule réflexion me vient. Pourquoi ne pas lier cette théorie de Sellin avec le gars dont tu as parlé, l'éminent spécialiste qui a mis en exergue les problèmes liés à la multiculturalité?

J'aimerais bien en savoir plus sur ces travaux.

Bon, pas trop le temps là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Local pour toxicomans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Local pour toxicomans
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un nouveau local pour Les PCAIF
» cherche groupe pour louer local la mézière
» [Journal local de St-Jean-sur-Richelieu] Août 2008
» Haut-Parleur pour sono
» Local de pratique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maschinentanz :: Sektion N :: Politique/Société-
Sauter vers: