Maschinentanz

Forum suisse traitant de la musique, l'art, la religion, la politique, et tout le reste.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Liberté d'expression?

Aller en bas 
AuteurMessage
Shilguia
Admin
avatar

Nombre de messages : 268
Localisation : Le chalet qui domine la montagne qui domine la forêt
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Liberté d'expression?   Ven 9 Fév - 15:50

La liberté d'expression, on s'en doute, n'est pas toute vieille. Elle puise ses origines dans le monde occidental et laïque.
Elle apparue réellement à la fin XVIIIe siècle, en particulier grace à la Révolution Française.
La liberté d'expression est dite garantie dans la Déclaration de l'Homme et du Citoyen (1789) (« tout citoyen peut...parler, écrire, imprimer librement »), la Déclaration universelle des droit de l'Homme (« Tout individu a droit à la liberté d'expression...sans considérations de frontières ») et même la Convention europeene des droits de l'Homme (« Toute personne a droit à la liberté d'expression...sans qu'il puisse y avoir ingérence d'autorités publique et sans considération de frontières »)
Elle assure à tout un chacun le droit d'exprimer sa pensée, ses idées, ses croyances, mais aussi le droit de la presse d'informer et de distribuer de telles pensées sans restrictions de la part des autorités.

Mais pourtant la liberté n'est pas si respectée. On se fait remettre à l'ordre parce que l'on nie certains faits accomplis, parce que l'on joue la carte de la "discrimination", parce que des pensées choquent une grande partie de la population et sort de la l'idée "correcte" établie.

D'un autre côté, ces 10 dernières années, internet a surgit et a donné libre court à l'expression de qui veut. Bien qu'il faillle trouver un serveur américain pour créer un site à caractère raciste, c'est tout à fait possible.

Bref, tout cela pour poser une grande question: la liberté d'expression doi-elle être absolue, ou faut-il fixer des limites? Y a-t-il une "base" valable pour savoir où poser des restrictions? Peut-on attaquer une personne (physique ou morale) parce que ses propos sont trop "extrémistes" (là aussi, il faudrait se baser sur quelque chose)?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Djihad

avatar

Nombre de messages : 354
Localisation : La montagne qui domine la forêt...
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'expression?   Ven 9 Fév - 21:34

La première des choses c'est d'être cohérent avec soi même: si on fait de la censure, alors on ne se vante pas de notre liberté d'expression et on met la déclaration des droits de l'homme où elle devrait être (je ne vous fait pas un dessin). Sinon on accepte tout...Il faut être cohérent avec soi-même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perceptron

avatar

Nombre de messages : 448
Localisation : Lausanne / Valais
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'expression?   Jeu 15 Fév - 16:10

Très important la liberté d'expression. Ce serait bien de pouvoir empêcher les cons de s'exprimer (oups... et du coups je crains pour ma place).
Plus sérieusement, il me semble que deux choses s'affrontent là (mais je n'y connais rien aux droits de l'homme...):
1) D'un côté la liberté de tout dire quitte à nuire à des personnes;
2) de l'autre la censure sous prétexte/dans le but de protéger certaines personnes.

Je suis absolument pour la protection de la liberté d'expression, et de la liberté de pensée (elle n'est pas si automatique que cela: endoctrinement, média qui racontent des conneries, média qui appartiennent à un politicien etc.).
Mais ce sont des idéaux: on ne les atteint pas. Ce n'est pas pour cela qu'il ne faut pas essayer de les atteindre, attention!

Mais, entre une permission totale de la liberté d'expression et une censure qui risquerait bien d'être partiale, il me semble qu'on pourrait trouver un juste milieu en définissant plus précisément ce qui dans la liberté d'expression est la limite à ne pas franchir pour ne pas nuire aux personnes concernées (objets de critiques par exemple).
Si on critique le dieu d'une communauté, nuit on à cette communauté?
Je ne le pense pas personnellement, car on critique les idées et non les personnes. La société et l'état sont laïcs, dès lors, ce sont des espaces sociaux où l'on peut discuter de tout avec de l'esprit critique, en laissant le sacré où il doit être: dans les lieux de cultes et les têtes de certains.
Mais a-t-on le droit de critiquer les personnes? Epineux. Et donc: Quelle est la limite entre la critique et l'insulte, la nuisance? Pas facile à établir.

Donc, je suis plutôt pour un juste milieu, si tant est qu'on peut en définir un: le plus de liberté possible, mais le moins de nuisance possible pour les individus (pas pour leurs discours!).
Mais tous cela c'est du blabla: je vois pas tellement comment l'appliquer valablement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shilguia
Admin
avatar

Nombre de messages : 268
Localisation : Le chalet qui domine la montagne qui domine la forêt
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'expression?   Jeu 15 Fév - 16:19

D'accord avec à peu près tout ce que tu as dit.
On pourrait ""résumer"" le problème en proposant une thématique du genre : on peut parler de tout mais pas avec n'importe qui.
Ce qui fondamentalement est vrai, et, si c'était "respecté", résoudrait pas mal de conflits. Malheureusement, c'est pas très interessant de se limiter à certaines personnes pour parler d'un certain sujet, et seules les opinions bonnes à dire, donc pensée dans la norme, etc, seraient publiquement affirmer. Et ça engendrerait une discrimination pour les personnes aux opinions moins bien acceptées.

Quand tu dis qu'une critique d'un dieu n'atteint pas les personnnes qui le croit, je ne suis pas d'accord. En attaquant un mode de pensée, je pense que tu attaques aussi les personnes. Car pas mal d'éléments de la vie de ces gens peuvent être fondés sur leurs croyances. Ex: les rites, la nouriture, etc.
Quand une croix renversée est dessinée sur une église, je doute que les croyants s'en foutent...

Citation :
Quelle est la limite entre la critique et l'insulte, la nuisance? Pas facile à établir.
Donc, je suis plutôt pour un juste milieu, si tant est qu'on peut en définir un.

Et oui, c'est ça le problème...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perceptron

avatar

Nombre de messages : 448
Localisation : Lausanne / Valais
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'expression?   Jeu 15 Fév - 16:33

Citation :
Malheureusement, c'est pas très interessant de se limiter à certaines personnes pour parler d'un certain sujet, et seules les opinions bonnes à dire, donc pensée dans la norme, etc, seraient publiquement affirmer.
Alors ça je suis contre! On critique, on casse du discours tant que faire se peut!
Donc, on peut s'attaquer au travail et opinions de Blocher, Calmy-Rey ou Couchepin etc., mais pas à leur personne.
Ce glissement des arguments sur la personne est parfois qualifié d'"argument" ad hominem, car dirigé sur la personne et non sur le discours.
Il me semble qu'il révèle non seulement la haine pour la personne critiquée (alors, la critique du discours est prétexte pour décrédibiliser son auteur), mais en plus l'absence d'arguments pertinents pour démolir le discours... ou alors un discours qui n'a pas assez d'éléments attaquables.


Citation :
Quand tu dis qu'une critique d'un dieu n'atteint pas les personnnes qui le croit, je ne suis pas d'accord. En attaquant un mode de pensée, je pense que tu attaques aussi les personnes.

Mmmmh. Pratiquement cela les atteints. Mais ces gens dont tu parles, doivent reconnaître que leur dieu n'est pas celui de tout le monde. Nous nous devons d'assurer un minimum de paix social et de traiter toute croyance à mesure égale, mais aussi de les soumettre à la critique.
Notons, qu'une croyance qui aurait peur de la critique avouerait par là sa faiblesse...

Ce qui est sacré pour les uns ne l'est pas pour d'autres, mais tous ont droit à leur croyances, pourautant que cela ne nuise à personne.
Il me semblerait bon de conserver un espace social désacralisé où on peut tout aborder sans tabous, mais avec le moins de dérives de la liberté d'expression que possible.
Ce genre d'espace (médiatique?) serait peut-être garant de paix sociale et, paradoxalement, du maintient d'espaces sacrés.
Car il me semble qu'il y a mieux comme espace sacré que les cimetières remplis par des guerres de religions...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shilguia
Admin
avatar

Nombre de messages : 268
Localisation : Le chalet qui domine la montagne qui domine la forêt
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'expression?   Jeu 22 Fév - 11:08

Perceptron a écrit:
Citation :
Malheureusement, c'est pas très interessant de se limiter à certaines personnes pour parler d'un certain sujet, et seules les opinions bonnes à dire, donc pensée dans la norme, etc, seraient publiquement affirmer.
Alors ça je suis contre! On critique, on casse du discours tant que faire se peut!
Donc, on peut s'attaquer au travail et opinions de Blocher, Calmy-Rey ou Couchepin etc., mais pas à leur personne.
Ce glissement des arguments sur la personne est parfois qualifié d'"argument" ad hominem, car dirigé sur la personne et non sur le discours.
Il me semble qu'il révèle non seulement la haine pour la personne critiquée (alors, la critique du discours est prétexte pour décrédibiliser son auteur), mais en plus l'absence d'arguments pertinents pour démolir le discours... ou alors un discours qui n'a pas assez d'éléments attaquables.

Quand on critique sur Calmy Rey, on a plus de chance de se faire contredire que lorsqu'on critique Blocher. Même sur la personne.
Combien de fois ce dernier a-t-il reçu de la part des médias des attaques on ne peut plus personnelles? Menteur, chien, "fuck Blocher", les denigrations de ce genre ne manque pas. Par contre, ommetre un "Madame" pour designer Calmy Rey vaut déjà des critiques.
Ce que je voulais dire, c'est qu'il y a un mode de pensé acquis par une certaine majorité, et qui défini ce qui est bien de penser, et ce qui est mal. Ce qui est correct, et ce qui dépasse les limites. (Et ça se dit tolérant, haha.)
Et pourquoi critique-t-on bien plus Blocher que Camly Rey? Parce que ces idées gènent, et sortent justement de ce concept d'idées convenables.

Je préfèrerai que Djihad confirme ou parle de ce que je vais dire, mais j'ai l'impression que les gens préfèrent critiquer la personne que les idées de la personne, ou que ces deux notions sont totalement dépendantes l'une de l'autre. Car n'est-il pas plus facile de cracher sur une personne que sur ce qu'elle dit?


Citation :
Quand tu dis qu'une critique d'un dieu n'atteint pas les personnnes qui le croit, je ne suis pas d'accord. En attaquant un mode de pensée, je pense que tu attaques aussi les personnes.

Mmmmh. Pratiquement cela les atteints. Mais ces gens dont tu parles, doivent reconnaître que leur dieu n'est pas celui de tout le monde. Nous nous devons d'assurer un minimum de paix social et de traiter toute croyance à mesure égale, mais aussi de les soumettre à la critique.
Notons, qu'une croyance qui aurait peur de la critique avouerait par là sa faiblesse...

Ce qui est sacré pour les uns ne l'est pas pour d'autres, mais tous ont droit à leur croyances, pourautant que cela ne nuise à personne.
Il me semblerait bon de conserver un espace social désacralisé où on peut tout aborder sans tabous, mais avec le moins de dérives de la liberté d'expression que possible.
[/quote]

La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres.
Certes on peut critiquer une religion/mode de pensée/etc, mais il ne faut pas que ces critiques soient tellement violentes qu'elles nuisent aux adeptes de ces courants. Même si ce n'est pas les mêmes que toi, ou moi.
Je ne dirais pas qu'avoir peur de la critique est une faiblesse. Dejà, je ne pense pas que les religions aient si peur des critiques - elles y sont souvent soumises. Mais dans certains pays, elle a une valeur on ne peut plus sacrale, et y porter préjudice est passible de peine de mort.
Toutes ces matières à penser (religions, courants philosophiques...) sont et seront toujours critiquables, car leur théorie ne sont pas démontré par A+B en passant par Y, et donc ne coulent pas de source et ne convient pas à la logique de tout le monde. (Et puis, même les "évidentes" expériences scientifiques ne sont pas approuvées par tous.)
Donc évidement, si tu n'as pas la même logique, la même façon de voir les choses qu'un certain mouvement, tu auras tendance à le critiquer, afin, entre autre, d'essayer de montrer ses failles, et éventuellement de convaincre tes interlocuteurs d'adhérer à TON idéologie.

(Si c'est pas clair, demande, j'ai l'esprit encore sur l'oreiller)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perceptron

avatar

Nombre de messages : 448
Localisation : Lausanne / Valais
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'expression?   Jeu 22 Fév - 22:49

----- message de Perceptron malencontresement editer par la modo ----- (nan pitié, pas les pierres )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shilguia
Admin
avatar

Nombre de messages : 268
Localisation : Le chalet qui domine la montagne qui domine la forêt
Date d'inscription : 02/02/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'expression?   Ven 23 Fév - 22:08

Citation :
Citation :
Certes on peut critiquer une religion/mode de pensée/etc, mais il ne faut pas que ces critiques soient tellement violentes qu'elles nuisent aux adeptes de ces courants.



Encore d'accord. Mais, où met-on la limite?


Ca dépend encore des personnes...
Pour moi - et pour beaucoup j'imagine - la limite à ne pas dépasser c'est l'attaque. On peut dire que l'on approuve pas des concepts, expliquer pourquoi, mais pas aller fouttre une croix à l'envers ou un svastika sur une église ou une synagogue.
Mais bon, pour Armadinedja, la limite doit plutôt être: on ne contredit pas l'islam mais on ne se gène pas pour cracher sur d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
9-46

avatar

Nombre de messages : 254
Date d'inscription : 20/05/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'expression?   Sam 23 Juin - 13:38

Perceptron a écrit:
----- message de Perceptron malencontresement editer par la modo ----- (nan pitié, pas les pierres )

Mouais.
Ca ressembles quand meme a un compotement de dictateur lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perceptron

avatar

Nombre de messages : 448
Localisation : Lausanne / Valais
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'expression?   Sam 23 Juin - 13:52

Ouais... c'est louche ça... surtout dans le topic "liberté d'expression"...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nemetona

avatar

Nombre de messages : 67
Localisation : France
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Liberté d'expression?   Sam 23 Juin - 14:19

et ce n'est pas la seule chose qui est louche Suspect

mode *je me comprends* affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Liberté d'expression?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Liberté d'expression?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensez-vous avoir une bonne liberté d'expression sur TokioHotel-Live.com ?
» Atteinte à la liberté d'expression !!! Soutenez Loco !!!
» Ne tuez pas la liberté
» [Journal] La liberté de l'est
» origine d'une expression courante.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maschinentanz :: Sektion N :: Philosophie-
Sauter vers: